• ven Oct 2
  • Actualite

La Permaculture expliquée par Céline & Jérémy

Dans la continuité de la Semaine Européenne du Développement Durable, Céline, psychologue et sophrologue & Jérémy, infirmier, nous expliquent ce qu’est la Permaculture.

La permaculture est centrée sur trois principes éthiques forts :

1. Prendre soin des humains

2. Prendre soin de la terre (son environnement)

3. Partager de façon équitable

Le respect strict de ces trois principes est le fondement même de la conception permaculturelle.

 
La permaculture ce n’est pas qu’une méthode de jardinage avec des buttes ou des lasagnes, c’est une méthode, « une philosophie de vie » qui permet de concevoir et de mettre en place des systèmes résilients (faire face aux chocs, rebondir) et durables, répondant aux besoins humains, en imitant les stratégies de la nature.
 
La permaculture a tout d’abord été créée pour concevoir une approche naturelle de l’agriculture vivrière mais aujourd’hui elle s’est rapidement élargie à l’habitat, la technologie , l’enseignement, la finance, la gouvernance, les relations au sein des organisations humaines et la manière d’y prendre des décisions : nous parlons alors de permaculture humaine.
 
Pour aller plus loin : l’origine c’est l’observation de la nature et la compréhension de son fonctionnement qui a permis à Bill Mollison et David Holmgren d’établir les 12 principes de la permaculture :
1. Observer et créer des interactions (chaque élément a plusieurs fonctions et chaque fonction est assurée par plusieurs éléments)
2. Capter et stocker l’énergie (notamment placer les éléments utilisés fréquemment dans les zones visitées fréquemment)
3. Obtenir une production, créer de la richesse.
4. Appliquer l’auto-régulation et accepter les rétroactions.
5. Utiliser les ressources et services durables.
6. Ne pas produire de déchets.
7. Voir l’ensemble avant d’en venir aux détails.
8. Intégrer plutôt que séparer.
9. Adopter des solutions à une échelle gérable (donc souvent à échelle humaine, à petite échelle, et s’armer de patience)
10. Favoriser la diversité.
11. Valoriser les effets de bordure. (1+1 = 3, comme dans un couple ! Il y a chaque partie et ce qui émerge)
12. Réagir au changement de manière créative
« La seule décision éthique est de prendre la responsabilité de notre propre vie et celle de nos enfants. Maintenant. » Bill Mollison.
Céline & Jérémy nous expliqueront dans un prochain article, comment la permaculture s’inscrit dans l’éducation thérapeutique des patients d’addictologie à la Clinique de la Mitterie.
Clinique de la Mitterie
Espace patient

Clinique de la Mitterie